Monday, March 2, 2020

Notre Pain Quotidien - Un appel à partir

https://notrepainquotidien.org/2020/03/02/un-appel-a-partir/

Un appel à partir

Lisez : Matthieu 4.18-22
La Bible en un an : Nombres 26 – 28 ; Marc 8

Aussitôt, ils laissèrent les filets, et le suivirent.

Jeune femme, je m’imaginais mariée avec mon copain du lycée, jusqu’à ce que nous nous laissions. Mon avenir me semblait vide et je ne savais pas trop quoi faire de ma vie. J’ai fini par avoir le sentiment que Dieu m’appelait à le servir en servant les autres et je me suis inscrite dans un séminaire. Puis la réalité m’a rattrapée : j’allais devoir me déraciner, quitter mes amis et ma famille. Pour répondre à l’appel de Dieu, je devais partir.

Jésus longeait la mer de Galilée quand il a aperçu Pierre et son frère André en train de jeter leurs filets à l’eau, pour pêcher de quoi assurer leur subsistance. Il les a invités ainsi : « Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes » (MT 4.19). Puis Jésus a vu deux autres pêcheurs, Jacques et son frère Jean, et leur a fait une même invitation (V. 21,22).

Lorsque ces disciples sont venus à Jésus, ils ont aussi laissé quelque chose derrière eux. Pierre et André « laissèrent les filets » (V. 22). Luc en parle ainsi : « Et, ayant ramené les barques à terre, ils laissèrent tout, et le suivirent » (LU 5.11). 

Tout appel à venir à Jésus inclut un appel à quitter quelque chose. Filets. Barque. Père. Amis. Demeure. Dieu nous appelle tous à entretenir une relation avec lui. Puis il nous appelle tous à le servir en servant les autres.
Dieu d’amour, aide-moi à comprendre ce à quoi je pourrais avoir à renoncer afin d’obéir à ton appel.
Nous devons être prêts à suivre Dieu où qu’il nous conduise, même s’il nous faut pour cela laisser derrière nous tout ce qui nous est familier.


© 2020 Ministères NPQ
Jeune femme, je m’imaginais mariée avec mon copain du lycée, jusqu’à ce que nous nous laissions.

No comments:

Post a Comment