Monday, March 9, 2020

Notre Pain Quotidien - Sous la garde de Dieu

https://notrepainquotidien.org/2020/03/09/sous-la-garde-de-dieu/

Sous la garde de Dieu

Lisez : Psaume 121.5-8
La Bible en un an : Deutéronome 10 – 12 ; Marc 12.1-27

L’Éternel est celui qui te garde.Psaume 121.5

En me saluant de la main, mon bout de chou de petit-fils s’est retourné pour me demander : « Mamie, pourquoi restes-tu sous le porche à nous regarder partir ? » Je lui ai souri, car je trouvais sa question « mignonne » du fait qu’il est si jeune. Le voyant toutefois préoccupé, j’ai essayé de lui donner une bonne réponse : « Eh bien, c’est par politesse. Si tu es mon invité, je te montre que je me soucie de toi en te regardant partir. » En soupesant ma réponse, il semblait rester perplexe. Alors je lui ai dit une vérité toute simple : « Je te regarde partir parce que je t’aime. En voyant la voiture s’éloigner, je sais que tu es en train de rentrer chez toi en sécurité. » Il m’a souri, puis m’a serrée dans ses bras avec tendresse. Il venait de comprendre.

Sa compréhension d’enfant m’a rappelé ce que nous devrions tous nous rappeler, à savoir que notre Père céleste ne nous quitte jamais des yeux, nous, ses précieux enfants. Comme la Bible le dit : « L’Éternel est celui qui te garde, l’Éternel est ton ombre à ta main droite » (Ps 121.5).

Quel réconfort pour les pèlerins qui parcouraient les routes dangereuses jusqu’à Jérusalem, afin d’y adorer Dieu, que de savoir ceci : « Pendant le jour le soleil ne te frappera point, ni la lune pendant la nuit. L’Éternel te gardera de tout mal, il gardera ton âme » (V. 6,7). De même, tandis que nous parcourons les routes de la vie, affrontant parfois une menace spirituelle ou des épreuves, rappelons-nous ceci : « L’Éternel gardera ton départ et ton arrivée, dès maintenant et à jamais » (V. 8).
Père bienveillant, merci de veiller sur nous et de nous protéger sur les sentiers de la vie.
Dieu est amour et il veille toujours sur ses enfants.


© 2020 Ministères NPQ
En me saluant de la main, mon bout de chou de petit-fils s’est retourné pour me demander : …

No comments:

Post a Comment