Monday, March 23, 2020

Notre Pain Quotidien - Des retrouvailles

https://notrepainquotidien.org/2020/03/23/des-retrouvailles/

Des retrouvailles

Lisez : Apocalypse 21.1-7
La Bible en un an : Josué 16 – 18 ; Luc 2.1-24

Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes !

Dans une joie exubérante, le petit garçon a ouvert en hâte une grosse boîte lui venant de son père militaire, qu’il croyait ne pas être rentré à temps pour célébrer son anniversaire. Dedans se trouvait une autre boîte emballée qui renfermait aussi une boîte contenant simplement une feuille sur laquelle on pouvait lire : « Surprise ! » Dérouté, le garçon a levé les yeux, tout juste comme son père entrait dans la pièce. Les yeux larmoyants, le fils a alors sauté dans les bras de son père en s’exclamant : « Papa, tu m’as manqué », puis « Je t’aime. »

Ces retrouvailles dans les larmes et la joie illustrent à mes yeux le cœur de la description qu’Apocalypse 21 fait du moment glorieux où les enfants de Dieu verront leur Père bienveillant face à face – dans la création renouvelée et restaurée. Là, Dieu « essuiera toute larme de [nos] yeux ». Nous ne connaîtrons plus de souffrances ni de chagrin, car nous serons avec notre Père céleste. Comme le déclare la « forte voix » d’Apocalypse 21 : « Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux » (V. 3).

Il existe une joie et un amour empreints de tendresse dont les disciples de Jésus jouissent déjà avec Dieu, comme Pierre le décrit : « Vous l’aimez sans l’avoir vu, vous croyez en lui sans le voir encore, vous réjouissant d’une joie merveilleuse et glorieuse » (1 PI 1.8). Imaginez la joie inexprimable et débordante que nous éprouverons lorsque celui que nous aimons et attendons nous accueillera à bras grand ouverts !
Dieu d’amour, nous anticipons avec joie le jour où nous serons avec toi.
Nous avons quelque chose de merveilleux à anticiper : le jour où nous verrons Dieu face à face au ciel.


© 2020 Ministères NPQ
Dans une joie exubérante, le petit garçon a ouvert en hâte une grosse boîte lui venant de son père militaire, qu’il croyait ne pas être rentré à temps pour célébrer son anniversaire.

No comments:

Post a Comment