Monday, February 4, 2019

Notre Pain Quotidien - Tout ce que je peux voir

https://www.ministeresnpq.org/2019/02/04/tout-ce-que-je-peux-voir/

Tout ce que je peux voir

Lisez : Jean 3.22-35

Il faut qu’il croisse, et que je diminue. V. 30

Par une journée d’hiver, Krista est restée dans le froid glacial à regarder le magnifique phare enneigé au bord du lac. Quand elle a sorti son téléphone pour prendre des photos, ses lunettes se sont embuées. Comme elle n’y voyait plus rien, elle a décidé de diriger son appareil-photo vers le phare et de prendre trois photos sous différents angles. En les regardant par la suite, elle s’est rendu compte que l’appareil était réglé en mode « selfie ». En riant, elle a alors déclaré : « J’étais centrée sur moi, moi et moi. Tout ce que j’ai vu, c’est moi. »

Or, les photos de Krista m’ont fait penser à une erreur similaire : Il nous arrive d’être centrés sur nous-mêmes au point de perdre de vue l’image d’ensemble du plan de Dieu.

Jean-Baptiste, le cousin de Jésus, savait pertinemment qu’il n’était pas le centre d’intérêt. Dès le début, il a reconnu que sa mission ou son appel consistait à diriger les gens vers Jésus, le Fils de Dieu : « Voici l’Agneau de Dieu » (JN 1.29). Puis il a ajouté : « [C’est] afin qu’il soit manifesté à Israël que je suis venu baptiser d’eau » (V. 31). Lorsque ses disciples sont venus lui dire que Jésus se faisait de plus en plus de disciples, Jean-Baptiste a déclaré : « Vous-mêmes m’êtes témoins que j’ai dit : Je ne suis pas le Christ, mais j’ai été envoyé devant lui. […] Il faut qu’il croisse, et que je diminue » (JN 3.28-30).

Que notre vie soit centrée sur Jésus et que nous l’aimions de tout notre cœur.

Comment m’y prendre pour mieux aimer Jésus?
Qui se pourrait-il qu’il me demande d’aimer?


© 2019 Ministères NPQ
Par une journée d’hiver, Krista est restée dans le froid glacial à regarder le magnifique phare enneigé au bord du lac.

No comments:

Post a Comment