Sunday, April 29, 2018

Notre Pain Quotidien - Regardez Jésus à nouveau !

https://www.ministeresnpq.org/2018/04/29/regardez-jesus-a-nouveau/

Regardez Jésus à nouveau !

La Bible en un an : 1 Rois 6 – 7 ; Luc 20.27-47

Christ l’est [fidèle] comme Fils sur sa maison ; et sa maison, c’est nous, pourvu que nous retenions jusqu’à la fin la ferme confiance et l’espérance dont nous nous glorifions. (V. 6)

S’il y a eu quelqu’un de fidèle, c’est bien Brother Justice. Il se dévouait à son mariage et à son poste d’employé des services postaux, et tous les dimanches, il remplissait ses fonctions de leader au sein de notre Église locale. Dernièrement, je me suis rendu dans l’église de mon enfance, où j’ai trouvé sur le piano droit la même clochette que Brother Justice faisait sonner pour indiquer que l’étude biblique touchait à sa fin. Cette clochette a résisté à l’épreuve du temps. Or, même si Brother Justice est auprès du Seigneur depuis longtemps, l’héritage de sa fidélité perdure toujours.

Hébreux 3 porte à notre attention un fidèle serviteur et un Fils fidèle. Bien que la fidélité de Moïse en tant que « serviteur » de Dieu soit indéniable, Jésus est celui sur qui l’on nous enseigne à fixer les yeux : « C’est pourquoi, frères saints […] considérez […] Jésus » (V. 1,2), surtout si la tentation vous guette (2.18). Leur héritage ne pouvait leur venir que du fait de suivre Jésus, le Dieu fidèle.

Que faites‑vous lorsque les vents de la tentation hurlent autour de vous? Lorsque vous êtes inquiet et épuisé, et que vous avez envie de baisser les bras ? Le passage biblique nous lance cette invitation : « Alors, regardez à Jésus » (3.1 ; français courant). Regardez‑le encore et encore. En méditant sur la personne de Jésus, nous découvrons en lui le Fils de Dieu digne de confiance qui nous donne le courage de vivre au sein de sa famille.

Avec les yeux fixés sur Jésus, on a le courage de relever ses défis.


© 2018 Ministères NPQ
Il se dévouait à son mariage et à son poste d’employé des services postaux...

No comments:

Post a Comment